Et le cri de la citrouille?

Non. Le premier novembre n’est pas uniquement le jour admirable de la formation du groupe ABBA. Oubliez un instant la pop suédoise et vous découvrirez que lorsque la plupart des français fêtent la Toussaint, d’autres célèbrent un autre événement. Parmi eux, Beyoncé, Bill Gates et Mike Tyson. Un indice ? « Vous aimez les lapins, mangez des carottes ! » est un de leurs slogans.

(Flickr: hjl)

Le 1er novembre est la Journée mondiale vegan ou World vegan day. Elle célèbre la création du terme « vegan » par Donald Watson, fondateur de la Vegan Society. En novembre 1944, il décida de créer ce mot en rapprochant les deux extrémités de « vegetarian » pour officialiser la rupture entre vegans et végétariens.

Les vegans sont soit abolitionnistes, c’est-à-dire pour l’abolition de toute forme d’exploitation animale, soit réformistes. Ils acceptent alors un élevage respectant le bien-être animal. Que ce soit par empathie et compassion envers les animaux, par révolte contre les conditions de l’élevage industriel, pour protéger l’environnement ou simplement pour baisser leur taux de cholestérol, les vegans refusent tout produit issu de l’exploitation animale. Adieu viande, poisson, produits laitiers, œufs, miel, certains vins, cuir, fourrure, laine, cosmétiques testés sur les animaux, cirque, zoo, chiens guide d’aveugles et promenades à dos de chameau. Être vegan c’est un mode de vie.

Le 1er novembre, les vegans du monde entier se retrouvent pour célébrer les droits des animaux autour de concerts, repas et conférences. Les festivités se poursuivent ensuite tout le mois grâce au « 30 Day Pledge », le défi du « mois vegan ».

Le mois de novembre est plus connu pour son « movember » où le port de la moustache soutient la recherche sur les maladies masculines. Rien ne vous empêche pour autant d’explorer l’univers vegan tout en vous laissant pousser la moustache. Commandez-vous une « vegan box », trouvez quelques recettes sur la chaine Youtube du Vegan Zombie, et achetez-vous quelques autocollants qui par la suite prouveront votre acte de bravoure. Si vous avez peur de flancher pensez à Mike Tyson, Beyoncé, Bill Clinton et à la future crème glacée sans lait que prépare Ben & Jerry’s. Et après tous ces efforts, rien de tel que de finir le mois en apothéose en organisant un Vegan Thanksgiving.

Advertisements

One thought on “Et le cri de la citrouille?

  1. Ad' 2 novembre 2015 / 17 h 58 min

    Très bon sujet d’article ! 🙂

    Merci pour la distinction entre les véganes abolitionnistes (les cohérents) et les welfaristes/réformistes (qui font semblant de croire qu’il est possible d’exploiter « gentiment », comme si les victimes avaient leur mot à dire, ce qui revient à légitimer l’exploitation en se donnant bonne conscience et en légitimant le spécisme). Cette distinction n’est pas souvent faite donc c’est cool. 🙂

    Chiche pour les 30 jours véganes et même pour toute la vie parce qu’il n’y a rien de plus simple (quand on se concentre sur les victimes et pas sur nos petites habitudes) et surtout parce que c’est la seule chose à faire si on défend la justice.

    En passant, heureusement qu’on a pas besoin d’attendre Ben & Jerry’s pour manger des crèmes glacées véganes :p

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s