Aller aux journées Européennes du Patrimoine 2016 : un acte citoyen ?

Fronton du Panthéon à Paris, CC-BY Gary Ullah

La 33ème édition des journées européennes du Patrimoine qui se tenait les 17 et 18 septembre 2016 avait pour thème « Patrimoine et Citoyenneté ». Deux notions qui semblent contradictoires compte tenu de l’implication réelle des citoyens à ce sujet.

Evénement sous haute surveillance, les journées du patrimoine ont drainé cette année en France, un grand nombre de « citoyens-visiteurs ». La Tribune de l’Art l’évoque dans un article qui relate les paroles du ministre de l’Intérieur et de la ministre de la Culture et de la Communication, Bernard Cazeneuve et Audrey Azoulay. Ils ont tenté de rassurer les 12 millions de visiteurs attendus en leur indiquant les dispositifs de sécurité mis à disposition lors de cet événement : « partout dans le pays, des contacts sont pris par les services du ministère de l’intérieur (police, gendarmerie, sapeurs-pompiers) et du ministère de la défense (sentinelles) […] ». Des initiatives permettant de visiter l’esprit tranquille les hauts lieux de la citoyenneté.

Une réussite, donc, en termes de fréquentation et d’attrait comme l’indiquaient de nombreuses vidéos en ligne sur le Périscope officiel des Journées du Patrimoine.

Concernant le thème (« Patrimoine et Citoyenneté »), la ministre de la Culture et de la Communication indiquait par ailleurs que les journées Européennes du Patrimoine étaient l’occasion de manifester son « esprit civique » et pour cela encourageait le public, dans l’éditorial du programme de ces deux journées, à visiter les « lieux symboliques de la naissance de la citoyenneté, lieux historiques de sa constitution, lieux actuels de pratique et d’exercice quotidien » . Des indications suivies à la lettre par tous ceux qui se sont rendus là où gisent nos « grands Hommes », le Panthéon. 
Les lecteurs de Télérama se sont vus, quant à eux, conseiller une palette de monuments un peu plus diversifiée. Ainsi, dans la « sélection » Télérama des monuments incontournables de l’édition 2016 des journées européennes du patrimoine on y trouve: le palais de la Légion d’honneur, l’état-major de la Garde-Républicaine ou encore la salle du Jeu de Paume. Des lieux qu’on ne peut dissocier de ce grand thème de l’année.

Un bémol, cependant. Patrimoine et citoyenneté sont-elles des notions conciliables ? Bénédicte Bonnet Saint-Georges du journal en ligne la Tribune de l’Art n’y croit pas et dénonce un patrimoine délaissé par des citoyens qui, soit n’y ont pas accès soit le connaissent peu. Elle pose la question de l’engagement du citoyen envers ce patrimoine dont il visite les monuments deux jours par an ». Elle rappelle qu’en plus de profiter de ce patrimoine, le citoyen se doit aussi de le « transmettre aux générations futures ». Or, ce Patrimoine est en danger et « le citoyen a de moins en moins de moyens légaux de s’opposer aux attaques contre [ce dernier] » conclut-elle  dans son article.

Et les citoyennes ?

Les femmes semblent avoir été moins oubliées cette année. En réaction à ces journées patrimoniales se sont en effet tenues les « journées du matrimoine » comme en réfère l’article du 15 septembre publié dans Le Monde.  La journaliste Alizé Boissin précise que « sept musées, dont le musée d’Orsay, le Jeu de Paume ou encore le Centre Pompidou, participent aux journées du matrimoine« . Des musées qui semblent tous enthousiastes puisqu’Aline César affirme ne pas « avoir eu de refus de la part des musées contactés« . Le conservatoire de musique de Lyon proposait également une conférence sur les femmes musiciennes, telles qu’Hélène de Montgeroult. Cette initiative devait mettre en lumière: « […] que les femmes créent, nombreuses, et de puis toujours, et qu’elles sont rendues invisibles […] » comme il est écrit dans un article de regards.fr. Naly Gérard écrit dans ce même article que l’objectif de ces journées du matrimoine n’est pas de s’opposer au patrimoine mais « de réécrire en quelques sortes l’histoire ». C’est, en effet, la réunion des patrimoines et matrimoines qui constituent notre héritage culturel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s