« Grosse affinité pour l’écrit »

Chiffres et calculs, c’est du passé : un diplômé d’école de commerce se lance dans le monde du journalisme.

Question 1 : Après avoir travaillé huit ans dans le monde de l’entreprise, tu as repris l’an dernier tes études, en Master de journalisme franco-allemand. Quelle était ta motivation pour le choix de cette filière bilingue ?

Lire la suite

Dans le franco-allemand, les stagiaires en redemandent

Paris 3, Master journalisme. Les anciens, fraîchement diplômés, témoignent auprès des nouvelles recrues. Quel bilan tirent-ils de leurs stages ?

L’heure est aux présentations. Certains sont étudiants depuis plusieurs années, d’autres sont en reprise d’études. Comme Jean-Michel, qui a travaillé six ans à Berlin « dans le monde de l’entreprise » avant de postuler pour la formation. Jürgen Ritte, co-fondateur du Master journalisme, invite les anciens à partager leurs expériences avec les nouvelles étudiantes. Celles-ci doivent se lancer dans les recherches de stage « dès ce soir », plaisante-t-il.

Discussion
Anciens et nouvelles apprennent à se connaître. (Laure Etienne)

Lire la suite

Une directrice fière de ses étudiants

Valérie Robert s’exprime sur les jeunes diplômés du Master 2 de Journalisme Franco-Allemand (Sorbonne Nouvelle – Paris 3). Auront-ils su convaincre leurs maîtres de stages de poursuivre le travail avec la nouvelle promo ?

En savoir plus sur le parcours de Valérie Robert.

La page du Master de Journalisme Franco-Allemand de la Sorbonne Nouvelle.

Manon Valère